fbpx
Juil 9, 2015

Trip Advisor dans le collimateur de l’Italie

Trip Advisor dans le collimateur de l’Italie

 

Le 6 juillet 2015, le pays transalpin s’est joué de la célèbre chouette grâce à un restaurant fantôme montrant, une fois de plus, qu’il ne lui laissait rien passer.

C’est un quotidien italien spécialisé dans la gastronomie et le tourisme, Italia a Tavola, qui a réussi à piéger le géant américain Trip Advisor. Faux nom, faux numéro et bien sur faux commentaires pour créer de toutes pièces le profil de la « Scaletta ».

tripadvisor_nestcom Trip Advisor dans le collimateur de l’Italie

En un mois, l’établissement situé dans la commune de Moniga del Garda, en Lombardie, est devenu le meilleur restaurant de toute la ville. Et le plus surprenant, est que seulement dix commentaires ont été suffisants pour détrôner le (vrai) meilleur restaurant de la région « l’Osteria H20 » doté de 300 avis dont plus de 200 excellents.

Si une modération des commentaires est effectuée de la part du site, leur véracité n’est pas prouvée mais plus encore, les informations sur les établissements ne sont donc pas contrôlées. En effet, ici, il aurait été facile de se rendre compte que ce lieu était un restaurant factice car le téléphone indiqué était celui d’un ancien poste de police.

Seulement, ce n’est pas la première fois que l’Italie surveille de près l’entreprise américaine. En décembre 2014, L’Autorité de la concurrence italienne lui avait infligé une amende administrative de 500 mille euros.

Saisie par deux associations, la première représentant des consommateurs, la seconde des professionnels de l’hôtellerie, l’institution avait mené une enquête pendant plusieurs mois sur les avis laissés sur TripAdvisor. Elle a pu ensuite affirmer que Trip Advisor « n’a jamais été réellement en mesure de vérifier la véracité des informations contenues dans les commentaires ». Car oui, le site participatif affirmait à l’époque la fiabilité de ces commentaires.

Capture réalisée en décembre 2014 à partir de la version française de TripAdvisor.

tripadvisor2_nestcom Trip Advisor dans le collimateur de l’Italie

Le site a donc été reconnu coupable de « diffusion d’informations trompeuses sur les sources des commentaires [via] des instruments et des procédures inadéquats pour faire face au phénomène des faux commentaires ».

Aujourd’hui le site a modifié le contenu de son « à propos »  ne revendiquant plus l’authenticité des commentaires.

tripadvisor_nestcom Trip Advisor dans le collimateur de l’Italie

Un #NoTripAdvisor a été lancé et, Italia a Tavola ne s’est pas arrêté là. Le quotidien a aussi créé une image à télécharger, basée sur le thème des badges TripAdvisor, et pouvant être affiché sur les établissements en guerre contre le site de voyage.

logo-italien_nestcom Trip Advisor dans le collimateur de l’Italie

Si l’Italie semble déjà bien déterminée à ne plus prendre en considération les avis du site, qu’en sera-t-il de la France ? 9 Français sur 10 consultent ces avis et 89 % d’entre eux les jugent «utiles» ou «très utiles», ces nouvelles informations les influenceront-ils à prendre plus de recul sur ces commentaires ?