fbpx
Juil 22, 2015

Quand les super-héros du web voulaient la mort de Flash

écrit par AgenceNest
dans la catégorie Com
tags flash, web

Quand les super-héros du web voulaient la mort de Flash

 

Le Flash d’Adobe est depuis un moment la cible de toutes les attaques des héros du web et depuis peu, du géant Google. Retour et explication sur ce personnage aux pouvoirs de plus en plus limités.

Flash un personnage emblématique du web

Avant toute chose, explication sur ce qu’est le Flash. Adobe Flash c’est un langage de site internet, comme peut l’être le HTML (qui ressemble à ça par exemple : < h1 class= »title » color= »blue » > Bonjour < /h1 >). Leurs différences résident dans la façon dont ils communiquent, mais aussi du fait que le Flash appartienne au géant (privé) Adobe et que le HTML soit, lui, un standard du web accessible par tous. Depuis 1996, la technologie Flash était surtout choisie pour les animations et l’interactivité qu’elle ajoutait à une page web. Seulement, pour lire ce code web, un plugin était nécessaire à votre navigateur. Vous avez tous reçu un jour ce type de message pendant votre navigation :

get_flash_player2-300x119 Quand les super-héros du web voulaient la mort de Flash

Flash en perte de vitesse

Flash c’est aussi l’ennemi public numéro un. Après Apple, Youtube et Facebook via un Tweet assez cinglant, Mozilla annonçait le 14 juillet dernier bloquer par défaut toutes les réalisations Flash. Le problème ? Les nombreuses failles dans la sécurité du module qui, qu’on se le dise, font plus sa réputation que ses qualités de création. La faille en question permettrait à un pirate de prendre le contrôle à distance d’un ordinateur. Plutôt embêtant…

Firefox annonçait ainsi sur Twitter “nous nous devons de protéger nos utilisateurs face aux problèmes de sécurité. Voilà pourquoi après une alerte Adobe, nous bloquons temporairement Flash sur Firefox”.

Le navigateur Firefox, diffusait peu de temps après ce message aux utilisateurs :

Flashbloqué-300x171 Quand les super-héros du web voulaient la mort de Flash

Et pour couronner le tout, le dernier accord entre Google et Adobe ; un accord qui a pris des airs de rumeur, se transformant en “Google Chrome ne prendrait plus en charge les sites créés en Flash ?!” Et bien non, ce n’est pas tout à fait cela. Google annonce seulement la mise en pause de contenus Flash superflus. Je m’explique. Ce navigateur est très gourmand en énergie et les pages avec du contenu Flash font réduire non seulement votre précieuse batterie, mais aussi la mémoire vive de votre ordinateur à toute vitesse. Et voilà pourquoi d’un coup votre ordinateur semble prendre un temps considérable pour ouvrir un simple document Word.

Google a donc décidé de proposer une fonction de blocage intelligente du contenu Flash mais… cette fonctionnalité sera activée par défaut. Si autrefois les animations réalisées en Flash pouvaient être désactivées manuellement dans les paramètres de votre navigateur, avec cette mise à jour cette option sera activée automatiquement et grisera les éléments que le navigateur estime superflus. Les éléments concernés seront les animations “périphériques”. Les éléments centraux placés au centre de la page ne sont pas concernés. Ces éléments périphériques pourront être activés, mais de manière manuelle.

L’avantage pour l’utilisateur ? Ne plus voir son ordinateur ralentir, économiser sa batterie mais surtout, surtout, se libérer d’une nombreuse partie des publicités présentes sur le web qui sont réalisées…. en Flash ! Alors évidemment pour les nombreux entrepreneurs ayant succombé au charme du site en Flash en 2008, le problème devient plus important. Car l’avantage premier de ce module reste ses animations. Si une partie de celles-ci deviennent invisibles, comme par exemple la vidéo d’ouverture de leur site internet si chère à leurs yeux, cela devient contraignant.

 

Alors amis développeurs, à vos lignes de codes, le HTML5 va définitivement envahir le web.