fbpx
Oct 30, 2014

Inbound Marketing ? Késako ?

écrit par AgenceNest
dans la catégorie Com

Inbound Marketing ? Késako ?

Au même titre que le Brand Content ou le Storytelling, l’Inbound Marketing est devenue une des notions fétiches des communicants. Mais avouons-le, il n’est pas facile au premier abord de comprendre ce concept ! Il mérite en effet quelques explications…
L’inbound Marketing s’apparente à une stratégie marketing non intrusive qui vise à attirer le client vers soi, plutôt que d’aller le chercher avec des techniques de communication traditionnelles du côté de l’Outbound Marketing. Pas de budget faramineux, c’est le principe « d’attirer le client sans faire de publicité ».

Sa force ? Rendre service au consommateur en lui apportant l’information dont il a besoin, déclencher la prise de contact et créer une relation suivie sur le long terme. Comment ? En occupant l’espace sur le web et en proposant des initiatives qui incitent le consommateur à aller vers la marque plutôt que vers ses concurrents. Cela, grâce à la création de contenu correspondant à leurs centres d’intérêts, de manière à répondre à une stratégie d’encerclement des prospects en les touchant à différentes étapes de leur cycle de décision d’achat.

Il s’agit de créer du contenu qualitatif et informatif sur internet pour écrire l’histoire de la marque avec les consommateurs, les prospects et les fans. Les avantages de cette approche sont son faible coût et la relation qu’elle instaure entre le consommateur et l’entreprise.

Si l’Inbound Marketing pourrait s’apparenter à la stratégie de Brand Content, qui est de valoriser des produits à travers un contenu créé de toute pièce par une marque (guide Michelin, blague Carambar), son approche est plus pragmatique. Concrètement, elle se décline en trois étapes :

InboundMarketing_NestBlog Inbound Marketing ? Késako ?
1. Créer du contenu à forte valeur ajoutée afin de générer du trafic sur les plateformes de la marque (site internet, blog, réseaux sociaux) :

• Articles de qualité sur un blog : vidéos, infographies, etc.
• Mise en place d’une stratégie de référencement naturel : optimisation des mots clés et des balises méta pour les moteurs de recherche
Community management sur les réseaux sociaux

2. Faire en sorte que les internautes passent du statut de prospect, au statut de client afin de bâtir sa propre communauté / convertir les visiteurs en leads (contacts commerciaux qualifiés) :

• Call to action : élément du processus de conversion, tel qu’un bouton sur une page du site qui incite l’internaute à y naviguer
• Livre blanc
• Création de Landing pages (pages où atterrissent les internautes)
• Marketing automation (techniques qui permettent de réaliser des campagnes marketing sans intervention humaine comme, par exemple, la programmation d’un e-mailing)
• Actions de Lead nurturing : pratiques qui visent à envoyer des messages et des offres afin de garder le contact avec le prospect et de le guider jusqu’à l’achat

3. Analyser, mesurer les actions digitales et définir le ROI (Return On Investment) dans une perspective d’ajustements :

• Définition des KPI (Key Performance Indicators) : indicateurs clés de performance tels que le nombre de visites sur le site, le nombre de fans sur les réseaux sociaux, etc.
• Mesure du trafic et des retombées, la portée des publications et l’engagement.

En conclusion, l’Inbound Marketing n’est rien d’autre qu’un marketing pragmatique qui s’efforce de répondre au mieux au besoins d’information des consommateurs tout en maîtrisant l’efficacité et la rentabilité de chaque opération.